img011-horz

"C'est après une grande insatisfaction que je plongeai dans une intense retraite méditative. Et cela advint,  ce que je cherchais depuis des années survint. Une conscience Une, joyeuse et éternelle se révéla derrière tous les phénomènes de notre monde. La quête a cessé, mais pas le chemin. Une autre étape de vie a commencé. D'abord dans le secret du coeur, puis maintenant dans une ouverture au monde. Car j'ai hésité longtemps à témoigner de ce que je venais de vivre.

D'abord je ne rencontrais personne que cela pouvait intéresser. Et puis je ne voulais pas que l'on me regarde trop bizarrement. J'étais changé, tout en ayant bien sur toujours la même personnalité. Mais maintenant, je savais que j'étais conscience illimitée. La personnalité avec ses besoins et insatisfactions s'était effacée. Le monde apparaissait désormais comme un jeu, une pièce de théatre, un espace lumineux !" (extrait de "la source ineffable")

Je n'ai jamais cherché à transmettre quoi que ce soit, je voulais juste trouver la paix qui demeure; rien d'autre ne m’intéressait car je souffrais trop.

Maa ma dit que c'était possible de ressentir la paix continuellement, alors je lui ai demandé si elle voulait bien m'aider. Elle accepta. Je ne savais pas à quoi je m'engageais ! 

Si mon expérience peut aider quelques personnes alors je peux les aider maintenant...

« L’Eveil spirituel n’est pas une illumination ponctuelle, il correspond en fait à l’ouverture du coeur, l’Anandamayi loka! » (Priyananda)

» En vérité nous constatons que Dieu devient ’plus transcendant’, plus mystérieux, plus ‘infini’ à mesure que notre Coeur s’ouvre à sa présence » (Priyananda)

merelivre

Un parcours

Du Gange à la Loire

La quête de la source intérieure, commença en Inde, à Calcutta et se poursuivit à Puri, Orissa, pour arriver des années plus tard au bord de la Loire. Là, une petite graine semée en Inde a commencé à fleurir dans la campagne, sur les bords de Loire

Extrait de "La Source ineffable"

"Parfois, il m’arrivait d’avoir un avant-goût d’une conscience vaste, notamment lors de la lecture de textes indiens. Elevé sans religion, et formé à l’étude des mathématiques, j’étais méfiant envers toute hypothèse qui n’aurait pas reçu une validation scientifique ou logique.Cependant, la vie m'a conduit à passer en Inde quatre années pour explorer les yogas en m'immergeant totalement dans une vie d'ashram. C'était en Orissa, à Puri.Et sous la direction d'un maitre en Atma yoga, Maa. Temps de découverte de différents états de conscience. Fulgurance d'une renaissance. Accueil de l'énergie de Mère"

"Puis rencontre avec Krishnamurti, une présence puissance, et une parole radicale, qui me fascine.

Et le retour en Europe. Trois années sur les routes, d'ashrams en communautés, de monastères en ermitages, uniquement absorbé par la quête.

Après une découverte de la mystique chrétienne, s'en suivit une période en ermite en Ardèche, pour approfondir la connaissance du Soi.

Des retours réguliers en Inde, à l'ashram auprès de Mère, pendant 18 ans, poursuivant le processus d'éveil de la conscience. Et initiation à l'Atma Yoga... "

Approfondissement dans le secret du coeur, vie simple, anonyme.

Aujourd'hui accompagnateur spirituel, formateur en sophrologie transpersonnelle, et thérapeute. Avec l'énergie de Mère, j'anime La Ligerie, près de St Florent le vieil, aidé par ma compagne Fanny Soulard, coach, sophrologue et artiste.

Eternel débutant, amoureux de la vie, ayant traversé la mort, explorateur intérieur et rêveur éveillé, jamais je n'ai désiré devenir ceci ou cela. Cela est venu. Seule la relation d’amour, et non de savoir ou de maîtrise, m’attire. Je suis ainsi et pourtant je suis tout autre.

Je partage simplement l'expérience et les fruits de mon propre chemin.

Toute cette démarche se concentre en un seul point essentiel: - Être Soi - il n'y a rien à trouver que la merveille du Soi. Puis accueillir la joie qui en résulte. Et servir....

"Du Gange à La Loire, je me suis exercé à cultiver la paix.

En vie communautaire, en vie de famille et en vie solitaire, je me suis exercé à cultiver la paix. Aujourd'hui je transmets ce que j'ai appris, c'est ma passion. J'aime partager le parfum de la paix... et le feu de l'éveil"

"La joie d'être soi, est le fruit de mon expérience. Expériences intérieures, expériences de vie, expériences aujourd'hui d'accompagnateur.

Oh je n'ai rien inventé. Je témoigne d'un parcours qui a commencé consciemment il y a trente ans maintenant. Et qui se poursuit naturellement.

Comme beaucoup d'autres avant moi, je suis parti en quête.

Adolescent, j'imaginais que le bonheur dépendait d'un autre monde. Je voyais que ce monde-ci était injuste, violent. Mais j'étais persuadé qu'ailleurs ce devait être mieux.

J'avais parfois des sensations bizarres dans mon corps. Des mouvements de chaleurs qui se déplaçaient, des perceptions qui s'affinaient fortement.

C'est en ratant un examen à cause du stress que j'ai commencé à pratiquer le yoga. Ce fut la découverte d'un monde qui me fit rêver.

J'ai commencé à lire, et relire, Sri Aurobindo , puis un livre de dialogues avec Ramana Maharshi. Et puis je me suis retrouvé en Inde." (extrait de "La joie d'être soi")

"L'enseignement que je reçu prend pour point de départ celui des sages de l'Inde : derrière les apparences de l'univers se trouve la Réalité d'un Être, d'une Conscience, présente en toutes choses, unique et éternel. Tous les êtres sont unis dans cette présence, dans cet Esprit unique, tout en étant divisés parce que dans le mental, la vie et le corps, la conscience revêt un caractère séparateur qui leur fait ignorer leur vrai Moi et leur vraie Réalité. Par une certaine discipline, nous pouvons retirer ce voile de la conscience séparatrice et devenir conscients de cette présence, de la Divinité en nous et en tous."

"Après de longues années de sadhana en Inde je vois que la non-dualité est essentiellement connue en Occident avec l’Advaita Vedanta transmis par Ramana Maharshi, Nisargadatta Maharaj, Poonja, Jean Klein, etc… Mais il existe une autre approche appelée le Vishishadvaita, plus intégrale, reliant Bhakti et Jnana, dont Ramanuja, Ramakrishna, Swami Ramdas, Ma Anandamayi sont les témoins les plus connus. Cette autre voie caractérise l'Atma yoga, dans laquelle j'ai cheminé.

Livres de Patrick Vigneau

Ed Quintessence:

 - La sophrologie évolutive

- Sophrologie et spiritualité

Ed l'Originel-Antoni 

 - Découvrir Krishnamurti

- La joie d'être soi, avec Ramana Maharshi

- Méditation du coeur

- La Méditation Heartfulness

- Tout est Un (editions l'Originel-Antoni)

- Sur les pas de la Mère divine ( editions l'Originel-Antoni)

Auto-édition

- La Voie de la Paix

- La science du Bien-être

- La source ineffable

- La voie transpersonnelle

- Le chant du coeur

- Atma yoga

pour commander: La Ligerie 49110 La Boissière sur èvre

sites professionnels :

http://sophro-holistic.monsite.orange.fr



00silenco

EXTRAIT de "Ouvrez-vous à la Grace"

L'être qui ressent l'appel du Divin et qui va se tourner vers la profondeur est rare.

Chercher en soi la plénitude d'être n'est pas spontané. Nous avons besoin de témoins qui montrent la direction, qui soient capables de soutenir, de motiver, de stimuler, d'expliquer.

Car ce chemin vers le Divin, ce rêve de grandeur, nous conduira inévitablement à réaliser notre petitesse devant l’immensité de la tâche.

On ne se rend pas compte combien les séductions et illusions du monde sont légions. Elles peuvent même se parer de vêtements spirituels. Sans l'attraction pour le monde, la quête intérieure serait aisée. La conscience se tournerait alors intégralement vers elle-même, vers sa propre profondeur, jusqu’à la source. Et l’Être absolu que nous sommes se révélerait.

Mais il existe des forces qui nous poussent vers l’extérieur. Et cette attirance vers le dehors s’exprime sous la forme de pensées, d'impulsions et de désirs qui, si nobles soient-ils nous arrachent au centre.

Un jour une petite fourmi bretonne s’ennuyait un peu dans l’humidité de son champ des monts d’Arrhé. Lorsqu’elle entend dire qu’il existe un endroit sur terre où l’on peut toucher le soleil et d’où l’on voit des paysages extraordinaires, à couper le souffle, infiniment plus beaux et merveilleux que tout ce qu’elle peut imaginer. La petite fourmi décide de chercher cet endroit, et de s’y rendre.

Elle rêve alors de la plus haute butte de terre qu’elle peut imaginer. Et après avoir lu de nombreux livres elle se met en route. Mais la petite souris ne peut imaginer toutes les difficultés qu’elle va rencontrer en cheminant vers l’Everest. Elle ne peut comprendre la distance immense à parcourir. Cela est totalement hors de son échelle de mesure.

La quête du Divin pour l’être humain est une démarche encore plus ardue.

La quête du divin n’a rien à voir avec les réalisations extérieures, ni avec les pensées les plus savantes, ni avec les sentiments les plus élevés.

Cette quête nous conduit bien au-delà de tout ce que l’on peut concevoir. Il ne s’agit pas de grimper au sommet de la pensée, ni de vaincre les agitations des désirs et des émotions, ni de se désidentifier des croyances et des attachements. Non, c’est tellement plus que cela.

Cependant il faut bien commencer là où nous sommes. Et nous devons tendre à faire converger toutes nos énergies, toutes nos forces conscientes et subconscientes vers cet objectif.

Et l’expérience alors nous montrera là précisément que nos seules forces, notre seule habileté, nos seules aptitudes sont totalement insuffisantes.

Tant que l’on ne sera pas arrivé à ce résultat nous serons encore dans un rêve. Mais le savoir n’est d’aucun secours, le chemin passe par cette réalisation de notre totale petitesse face à l’infini absolu.

La petite fourmi de peut pas imaginer qu’à une certaine altitude, elle ressentira le manque d’oxygène, et que chacun de ses petits pas seront de plus en plus pénibles. La petite fourmi ne peut pas savoir combien est vaste le monde tant qu’elle n’est pas allé jusqu’au bout de ses forces

Car à ce moment se manifeste une force qui n’est pas de nous, une force qui nous dépasse.

On l’appelle la Grâce. 

compteur.js.php?url=G3VISJ0n4pU%3D&df=m2