leela-o

L'Atma-yoga est différent des autres yogas. Car il vise non seulement à nous faire passer de la conscience egotique habituelle, à la conscience divine, (comme tous les yogas) mais encore à faire descendre ici-bas, dans le mental et le corps, cette divine conscience, pour la manifester sur la terre, dans la matière, dans notre vie quotidienne.

L'enseignement de l'Atma yoga explique que derrière les apparences de ce monde se trouve la Réalité d'un Être, d'une Conscience, éternelle. Tous les êtres sont unis dans cette conscience unique, tout en étant divisés parce que dans le mental, la vie et le corps, la conscience revêt un caractère séparateur qui leur fait ignorer leur vraie Réalité. Par une certaine discipline, nous pouvons retirer ce voile de la séparativité et devenir conscients de la Divinité en nous et en tous.

Selon l'enseignement l'Atma yoga, la conscience apparaît dans ce qui semble inconscient et, se trouve poussée à se réveiller tout en s'élargissant et en évoluant vers une plus grande perception. La vie sensitive est la première étape de cet éveil de la conscience ; le mental pensant en est la seconde ; mais ce n'est pas le terme de l'évolution, quelque chose de plus grand, une conscience spirituelle, attend de se réveiller. La prochaine étape de l'évolution est déjà commencée.

***

La recherche du divin et l'abandon au divin sont deux processus inséparables, comme les deux faces d'une même pièce.

Du point de vue psycho-spirituel, le fait de suivre un enseignement accompagné par une personne éveillée, facilite grandement le lâcher-prise et la confiance. Auprès de Maa, j'ai pu observer, comprendre, vivre, ce que l'on appele: l'Atma yoga, la voie de l'Ame ou la voie du Soi.

Fondamentalement après avoir expérimenté toutes les recettes du développement personnel et qu'il reste une insatisaction, c'est qu'il est temps de passe à autre chose de plus essentiel. Mais cela exige une réponse claire à un appel....

"Il est nécessaire de s'atteler à la quête avec la ferme intention de n'y pas renoncer, fût-ce au prix de sa vie." (Anandamayee Ma)

"la détermination doit être forte, mais rien ne doit être forcé. Il suffit de favoriser un bon climat et vos potentiels se développeront naturellement. " (Maa)

ram-horz

"Je ne dis pas que l'homme est Dieu ni que Dieu soit l'homme; mais je nie que l'homme plus Dieu, cela fasse deux." (Henry Le Saux) 

Accueillir la sollicitude, l'offrande et le mystère de la mère.

se laisser transformer et s'abandonner dans les bras de la Mère divine

*

"Le sage est celui qui ne voit rien d’autre que Dieu." ( Maa)

L'émergence de l'être est l'énergie même de l'amour, qui n'est que vie.

L'amour que tu portes à ta famille, ou à la musique est une expression qui vient tout droit de Cela, mais s'y exerce encore un choix, une exclusivité. Il est encore conditionné, en apparence.

La voie de l'âme nous fait sortir des jeux de l'ego, avec son avidité. Elle apparaitra au cours d'une vie lorsque la conscience sera prette pour le grand saut.

Car il n'est rien qui ne soit issu de l'âme ou du Soi, c'est à cette évidence qu'il faut se consumer. Bientôt il n'est rien qui ne soit vu comme Elle, comme l'amour inconditionnel. Les murs de ta maison seront vus comme l'amour inconditionnel et même ce qui te repousse sera vu comme l'amour inconditionnel. Cela ne veut pas dire que tout sera égal, des préférences continueront de se manifester.

Mais ces préférences elles-mêmes seront vues comme transpersonnelles, comme l'expression divine de la vie, comme l'amour inconditionnel qu'elles sont. C'est très simple; n'y a-t-il rien de plus naturel que de tomber amoureux de l'amour?

Comment ne pas être enthousiaste devant cette merveille?

« L'Amour demeure dans le cœur de chacun, Il est en tous. » (Maa)

Et Il demeure au delà de toute représentation et de toute conceptualisation, mais dans l'Atma yoga, la conscience de la mère divine est éveillée. Cela nous montre que la voie du dépassement de l'ego, si exigeante soit-elle, peut se vivre dans la douceur.

“La Mère divine est ancienne, bien plus ancienne que tous vos Livres.”

La déesse intervient à plusieurs niveaux dans les religions de l'Inde : elle peut être une déesse locale liée à un village, l'épouse (la shakti, l'énergie) d'un dieu important du panthéon hindou ou Aditi, l'Origine de toute chose ou la Mère suprême, la Mahadevi qui n'est pas différente du Soi, l'Atman.

Le mot devi signifie étymologiquement “ lumineuse ” .

Cette présence de la Mahadevi peut être éprouvée physiquement par les mystiques, car elle imprègne toute la matière.

Ramakrishna disait qu'on ressentait le pouls de la Mère divine derrière l'univers.

*

La déesse et l'archétype

L’archétype est une image originelle d'une réalité qui existe dans l’ inconscient, et qui n’est pas issue de l’expérience individuelle. L’archétype en lui-même est un "être", une "énergie" indépendante de l’esprit humain, de nature transcendante, et qui possède la particularité d’être un élément de transformation.

*

En Elle et à travers Elle je vis la face de l’Éternel

qui est toute vérité, toute bonté, et toute félicité.

https://coeurdivin.com/ 

http://atma-yoga.over-blog.com/

*

IMG_6947

La Ligerie 0118 (4)_preview

compteur.js.php?url=G3VISJ0n4pU%3D&df=Dc